Il y a tout juste un an, Marc McLaughlin, CEO de Coras, start-up intégratrice d’espaces d’achat de billets sur des sites tiers, déclarait : « la billetterie ne sera plus seulement du domaine des distributeurs traditionnels, mais aura vocation à englober d’autres marques leaders de marché ». Quelques mois plus tard, Expedia et Ryanair, deux grandes multinationales du secteur du voyage, décident effectivement de se lancer dans l’aventure de la vente de billets, en renfort de leur activité principale.

C’est la compagnie aérienne low-cost irlandaise Ryanair qui a ouvert la danse en novembre dernier avec le lancement de sa plateforme de billetterie, Ryanair Tickets, en joint venture avec Coras. Quelque 7 millions de billets pour des spectacles du West End sont proposés aujourd’hui, allant de la comédie musicale au théâtre en passant par les concerts (Mamma Mia, Les Misérables, Thriller etc.). Beaucoup de volume donc, mais une démarche plutôt classique. La véritable nouveauté réside en revanche dans l’intégration de la vente de billets de spectacle au processus réservation d’un vol. Le but ? L’amélioration de l’expérience client, la personnalisation, mais surtout l’adaptation aux nouveaux modes de consommation des voyageurs.

-Il est de plus en fréquent de prévoir son voyage à partir de l’achat d’un billet pour un évènement, que ce soit un match de Premier League ou le concert de son artiste favori.- Marc McLaughlin, Coras.

Capture d'écran 2018-03-13 17.10.45

Quelques mois plus tard, en février 2018, c’est au tour d’Expedia, groupe d’agences de voyage américain, d’annoncer son entrée dans la vente de billets en s’associant avec le distributeur TicketNetwork. Pour Jen O’Twomney, vice-président de la division Local Expert d’Expedia, l’ajout d’un service de vente de billets de concerts aux voyageurs est la réponse naturelle à une demande de plus en plus forte d’expériences de voyage uniques et authentiques.

Ajouter la vente de billets à notre gamme de produit ne pourrait pas être un choix plus logique-.Jen O’Twomney, Expedia.

Capture d'écran 2018-03-13 17.41.42

Des décisions purement stratégiques donc, qui devront continuer d’être accompagnées d’une réflexion poussée autour de la structuration de cette nouvelle activité. On l’a vu récemment avec le retrait d’Amazon: la billetterie, ça ne s’improvise pas.


Sources : IQ Magazine

Cet article a été écrit par