Delight a rencontré trois jeunes startup qui développent des « chatbots », avec pour objectif de permettre au public de mieux s’informer sur l’actualité culturelle. Nous vous proposons de les découvrir si vous ne les connaissiez pas encore.

Les chatbot, littéralement « agents conversationnels », sont des intelligences artificielles qui cherchent, chacun à leur manière, à vous conseiller comme de vrais humains sur les événements ou lieu à ne pas manquer autour de vous.

HelloMarcel cherche à apporter des réponses aux parents qui cherchent quoi faire avec leurs jeunes enfants : ateliers ludiques, expositions, théâtre pour enfants… Marie-Anne, sa fondatrice, a pris le parti de la sélectivité : ne proposer qu’une poignée d’événements triés sur le volet, et présentés de manière éditorialisée. HelloMarcel permet également de faire des recherches sur la base de critères précis : âge des enfants, type de sortie, nature du loisir, lieux… afin de trouver LE cadeau ou LA sortie qui fera plaisir à vos enfants.

Hello4
Ils ont trouvé le cadeau idéal pour ma fille !

La Bringue, lui, veut vous faire bouger et vous emmener à des soirées electro et hip-hop. Il vous propose une sélection large d’événements, en se fondant notamment sur les événements auxquels vous ou vos amis avez participé ou les pages que vous avez aimées.

 

La Bringue 4
La Bringue comprend ce que je cherche, comme un humain.

AskMona enfin, fait le pari de mettre les expositions de musées et les monuments à portée de tous. L’objectif est de donner aux gérants de ces lieux des outils pour toucher le jeune public et le réconcilier avec le patrimoine, en allant directement lui parler là où il se trouve. Elle propose un éventail de possibilités, en prenant en compte le type de sortie, votre âge, et le prix que vous êtes prêts à payer pour une sortie culturelle. Trouvez rapidement et facilement une exposition dans votre quartier, puis cliquez sur le bouton « dis m’en plus ».

ASK4
Ask Mona m’a trouvé un musée en une seconde !

Dotés de capacités d’apprentissage grâce au machine learning, les chatbots permettent de dialoguer avec le spectateur, pour lui fait connaître les événements qui correspondent à ses goûts. Naturellement, chez Delight nous suivons avec beaucoup d’attention ces initiatives qui servent, chacune à leur manière une cause qui nous est chère, à savoir, mieux informer le public de l’offre culturelle à sa disposition.

Cet article a été écrit par