Commençons par une petite histoire.

Delight est né avec une grande ambition : aider tous les producteurs de spectacle et d’événement, quels qu’ils soient, à optimiser leur marketing grâce à l’analyse de leurs données. Alors évidemment, ce n’est pas si simple : chaque salle, chaque festival, chaque tourneur, chaque producteur est un cas unique. Un nouveau schéma. Il a fallu répondre à des besoins uniques à chaque fois, par des solutions uniques.

Delight for festivals, c’est la première version de cette volonté : une solution unique et sur-mesure pour les organisateurs de festivals.

Pourquoi les festivals d’abord ? Parce que leurs données sont particulièrement riches et nombreuses : cashless, billetterie, pointage à divers lieux du site, pour n’en citer que quelques-unes. Leur utilisation également est spécifique : besoin de s’adapter à la physionomie des périodes d’exploitation de festivals, besoin de suivre des infos heure par heure, de comprendre le public et sa fidélité d’une édition à l’autre etc.

Mais toute cette richesse, c’est aussi beaucoup de complexité. Il a fallu des mois de travail pour arriver à ce résultat; on vous le présente tout de suite !

Delight for festivals, c’est d’abord la centralisation et le croisement de toutes les données à la disposition d’un festival : les données cashless, pointage, newsletter, jeux concours, et bien sûr la billetterie. Ces données sont remontées automatiquement dans Ignition, notre outil de visualisation et de segmentation.Sur Ignition, l’utilisateur peut, en quelques secondes seulement, créer des segments d’audience sur la base de ses données. Par exemple : ceux qui viennent depuis 3 ans d’affilée, ont entre 20 et 30 ans, dépensent en moyenne 70€ en fooding sur chaque édition, et qui anticipent en moyenne de 4 mois pour prendre leur place.

La centralisation des données sur Ignition, c’est aussi la possibilité de savoir qui était devant quelle scène. En liant les données de line-up (horaires de passage et scène), et les achats cashless, on retrouve toutes les personnes étant dans la zone pendant un concert.

On peut donc savoir que ce festivalier qui a effectué un achat cashless à 22h43 dans le bar 5 était proche de la scène B, sur laquelle jouait un artiste pop à ce moment-là. On identifie par ailleurs que ce même festivalier a pris un pass 3 jours, consommé en moyenne 20 euros par jour, qu’il est venu en 2015, 2016 mais pas en 2017, qu’il est Lyonnais et a 39 ans.

En bref, on fournit aux organisateurs de festivals des clés de lecture essentielles pour mieux comprendre les habitudes d’achat, les goûts, le parcours du site et le profil de leurs spectateurs, dans le but de communiquer auprès d’eux de la manière la plus pertinente possible.

Maintenant, voyons concrètement comment exploiter toutes ces informations :

Vous êtes un(e) responsable communication, et votre festival a lieu dans 3 mois. Problème : votre tête d’affiche hip-hop ne vend pas aussi bien que vous l’espériez. Comment activer le remplissage en utilisant la connaissance de votre public ?

Vous commencez par segmenter votre public sur Ignition : vos spectateurs des années passées (3 ans max, sinon c’est pas RGPD compliant il paraît), qui ont vu au moins un artiste hip-hop lors de l’une de ces 3 éditions, et qui ont pris leur place en moyenne 2 mois à l’avance. Et hop , vous avez un petit groupe de personnes susceptibles de prendre une place pour voir votre tête d’affiche. Parfait pour une communication ultra ciblée !

Vous imaginez alors une première newsletter, qui mettrait bien en avant votre artiste hip-hop. Petit hic : on est vendredi soir 17h et votre cerveau est déjà cramé par la semaine qui vient de passer… Aucune inspiration de design ou de message cool.. Vous ouvrez alors Inspiration, votre “Pinterest” spécial festival, et cherchez des idées en filtrant sur des exemples de newsletters des festivals d’été de l’année dernière.Ça y est, vous avez votre newsletter en tête. Go sur l’éditeur de mail d’Activation pour créer votre mailing. Quelques minutes de créa, et c’est parti, la campagne est lancée !

Ça ne marche pas autant que vous le voudriez ? Le taux de clic est trop faible ? Qu’à celà ne tienne, vous prévoyez une campagne Facebook sur des lookalike, autrement dit des gens qui ressemblent à vos fans de hip-hip achetant 3 mois à l’avance. Vous la programmez pour dans 4 jours, car vous savez grâce à Ignition que l’horaire d’achat le plus fréquent pour ces personnes est le mardi à 14h. Tout ça sans jamais quitter les outils Delight : plus de fichiers à trimballer et à triturer sur excel pour éviter les doublons.Le festival est maintenant passé, c’est l’heure du verdict. Vous découvrez alors sur Satisfaction les résultats de vos enquêtes du public, envoyées automatiquement tous les soirs sans aucune intervention de votre part. C’est aussi l’heure du bilan pour vos partenaires et finançeurs. Ça tombe bien, vous avez plein de statistiques toutes prêtes à leur communiquer !  

Et voilà, vous avez utilisé votre temps et celui de votre organisation au mieux, tout en tirant parti de toutes les données que vos festivaliers ont bien voulu vous communiquer.

Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger une plaquette, ou mieux encore, nous contacter ici pour une démo !

 

Quelques références client

Découvrir Delight en vidéo

Click to accept cookies and enable this content